BORABORD

Magasin de Grenoble

Planètes

Centre Pompidou

ATELIERS D’ÉCRITURE CRÉATIVE : LA FICTION RÉPARATRICE

« Il n’est tout simplement pas possible de combiner les compétences critiques et les techniques appropriées à l’étude de l’histoire meurtrière des belettes, de l’érotisme batracien, ou de l’épopée des tunnels du ver de terre, pour nous consacrer à l’art du séquoia ou à celui de la courgette. »

 Ursula Le Guin, « The Author of The Acacia Seeds », 1974

Série d’ateliers d’écriture menés en parallèle de l’écriture de La Fiction réparatrice

Dates :
• Théâtre des Amandiers de Nanterre, Festival "Mondes Possibles", avril 2018 (invitation Bruno Latour & SPEAP) • Beaux Arts de Nancy, mars 2018 (invitation Vanina Géré) • "Nous ne sommes pas le nombre que nous croyons être", Cité internationale des Arts - bétonsalon, 3 février 2018, Paris (invitation Mélanie Bouteloup) • "La Nation et ses fictions", Centre Pompidou, festival Hors-Pistes, avec Alice Carabédian et Silvia Casalino, 29 janvier 2018, Paris (invitation Camille Louis) • "La Nuit Urbaine", École Urbaine, 25 janvier 2018, Lyon (invitation Cédric Duroux) • Magasin des horizons, Grenoble, octobre 2017 (invitation Béatrice Josse) • Beaux Arts de Dijon, février 2017 (invitation Sammy Engramer) • Post diplômes, Beaux Arts de Lyon, novembre 2016 (invitation François Piron) • Avec Frédéric Ferrer, Colloque ou l’art du conférencier, Le 104, Les Chantiers Nomades, avril 2016 • dans le cadre de l’exposition Co Workers : Beyond Disaster, du 8 octobre 2015 au 30 janvier 2016, pour Bétonsalon en partenariat avec le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris : workshop d’écriture créative dédiée à la fiction réparatrice avec l’Université Diderot ainsi qu’un atelier parallèle mené à la maison d’arrêt de Poissy auprès de détenus exceptionnels, longues peines (violeurs, tueurs en série, terroristes).

Pitch évolutif  :
Cet atelier d’écriture queer aura pour objectif de démonter les binarismes nature/culture en proposant un basculement des regards, une remise en question des dichotomies homme-animal, animé-inanimé. Entre écriture théorique et écriture (science)fictionnelle.

En réponse au texte d’Ursula Le Guin, nous mobiliserons ensemble les compétences critiques et les techniques appropriées à l’étude de l’histoire meurtrière des belettes, de l’érotisme batracien, ou encore de l’épopée des tunnels du ver de terre, pour nous consacrer à l’art du séquoia ou à celui de la courgette.


dans le cadre de l’exposition Co Workers : Beyond Disaster


Magasin des horizons, Grenoble, octobre 2017